concours maison garder saisons4.jpg

2012

Concours des Beaux-Arts pour le Grand

Prix d’Architecture « Maison Garder »

 
CONCOURS maison garder coupe.jpg

La haie, associée à l’image de la propriété, du chacun-chez soi, c'est le seuil, l’intimité mais surtout la limite spatiale, elle met à distance les voisins et protège du vis-à-vis, elle constitue un composant fort de l'image de la maison individuelle ; et si on la considérait comme une paroi à part entière ? -> un cube de verre de 8x8 m, dans lequel les habitants ont une visibilité sur l’intérieur de leur haie, sur ce qu’il s’y passe, le mouvement des oiseaux, la construction des nids... fleurs, fruits, feuillages, écorces qui évoluent au fil des saisons, et transforment la maison en organisme vivant dans le temps. Les arbustes et arbres sont taillés en fonction de l'apport de lumière souhaité. Le toit terrasse accueille un jardin suspendu, cerné par la haie grandissante.

 
 

Le cloisonnement de la maison est modulable, opaque ou poreux,
fermé/ouvert car réalisé à partir de casiers grillagés que l’on peut remplir
comme des placards, ou bien garnir d’isolant (laine de chanvre, liège, paille...).
-> rendre le propriétaire acteur de la récupération, de la personnalisation des
murs et de la modularité du plan intérieur, au fur et à mesure que les besoins
évoluent (colocation, naissance, télétravail, accueil d’un parent...)

 
 

 ∆∆∆

Haut de page

 

0611782469

©2019 by Sophie LAMY Architecte. Proudly created with Wix.com